- FSSS - https://fsss.qc.ca -

Restriction du nombre d’avortements dans le projet de loi 20

25 mars 2015

Condition féminine

Le projet de loi 20 ne peut entraîner de recul pour la condition féminine

Pour la FSSS-CSN, le ministre de la Santé et des Services sociaux doit donner des garanties que le projet de loi 20 n’aura pas pour effet de restreindre le nombre d’avortements pratiqués par des médecins. Selon la FSSS, il faut absolument maintenir l’accès à l’avortement pour l’ensemble des femmes du Québec.

Un article paru dans Le Devoir ce matin explique que le projet de loi 20 du ministre Gaétan Barrette aurait pour conséquence de limiter l’accès à l’avortement. Alors que le projet de loi est actuellement à l’étude, le ministre doit absolument donner des garanties à l’effet que rien dans la législation n’aura pour effet de restreindre le nombre d’avortements et d’entraîner des reculs pour la condition féminine.

« Le droit à l’avortement a été obtenu de chaude lutte. On ne peut accepter que le projet de loi 20 entraîne un recul pour la condition féminine. Aujourd’hui, le ministre Barrette annonce que ce n’est pas son intention de restreindre l’accès à l’avortement. Pourtant, les documents du ministère qui ont été rendus publics laissent entendre le contraire. Le ministre doit maintenant nous donner des garanties et prendre les mesures nécessaires pour que l’accès à l’avortement soit maintenu », explique Josée Marcotte, vice-présidente de la FSSS-CSN.

« Il devient chaque jour plus évident que le ministre doit maintenant nous indiquer quelle est sa vision globale du réseau de la santé et des services sociaux. Cessons d’étudier des projets de loi à la pièce sans avoir de vision d’ensemble. Qu’il se mette à l’écoute et lance une vaste consultation publique sur l’avenir du réseau public. C’est la seule manière de mettre de l’avant de réelles solutions pour améliorer les services à la population », ajoute Jeff Begley, président de la FSSS-CSN.

À propos de la FSSS-CSN

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte près de 130 000 membres dans les secteurs public et privés. La FSSS est la plus grande organisation syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux et dans les services de garde. La FSSS-CSN agit en faveur d’une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire.

Renseignements
Hubert Forcier
Conseiller syndical à l’information, FSSS-CSN
514-209-3311


URL de l'article: https://fsss.qc.ca/restriction-du-nombre-davortements-dans-le-projet-de-loi-20/

© 2014 FSSS. Tous droits réservés.