- FSSS - https://fsss.qc.ca -

Vaccination obligatoire : la CSN appelle à considérer tous les enjeux

26 août 2021

La présidente de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Caroline Senneville, ainsi que le président de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS—CSN), Jeff Begley, participaient aujourd’hui à la commission parlementaire visant à se prononcer sur la pertinence d’imposer la vaccination au personnel soignant, voire de l’étendre à d’autres types de travailleuses et de travailleurs. Cet enjeu confédéral touche de près la FSSS, mais également les fédérations de la CSN œuvrant dans les secteurs public et parapublic (FNEEQ-CSN, FP-CSN et FEESP-CSN).

Depuis le tout début, la CSN et ses syndicats affiliés ont œuvré sans relâche afin que soient mises en place des mesures sanitaires adéquates pour la protection des travailleuses et des travailleurs. Sur le terrain, les syndicats de la CSN ont déployé des moyens considérables pour inciter les salarié-es à aller se faire vacciner. Et cela porte fruit : les taux de vaccination continuent de s’élever dans le réseau de la santé, pour atteindre présentement plus de 91 %.

Si la CSN salue la tenue de cette commission parlementaire, elle déplore que celle-ci ne prévoit pas la participation d’organisations syndicales représentant l’enseignement supérieur au Québec. La CSN rappelle que la vaccination obligatoire soulève des enjeux importants pour ses organisations et les membres qu’elle représente. Le gouvernement de François Legault doit garder en tête que la gestion des demandes d’exception sur le terrain, que ce soit pour des raisons de santé ou autres, pourrait être un véritable casse-tête juridique si les mesures entourant la vaccination obligatoire ne sont pas bien définies.

Également, la CSN et la FSSS-CSN craignent que le choix de la vaccination obligatoire n’engendre un relâchement dans les mesures de prévention sanitaire déjà en place, mesures qui ont largement démontré leur efficacité et qui ont parfois été obtenues après de longues luttes. Celles-ci doivent demeurer en place, voire être déployées plus largement, si l’on veut lutter efficacement contre la propagation du virus liée à la quatrième vague. La CSN dénonce d’ailleurs l’allègement des directives ministérielles visant à protéger le personnel du réseau au moment même où le gouvernement envisage la vaccination obligatoire.

« La vaccination seule, ce n’est pas non plus de la magie, déclare Caroline Senneville. D’autres moyens de prévention déjà mis en place doivent être maintenus, peu importe si le gouvernement va de l’avant avec la vaccination obligatoire. » Par exemple, les équipements de protection individuelle les plus performants doivent être disponibles pour l’ensemble des travailleuses et travailleurs dans tous les milieux de travail concernés. Ceux-ci doivent être sécuritaires et sains, en plus d’être impérativement dotés d’une ventilation adéquate assurant une qualité de l’air optimale, notamment dans les établissements scolaires.

De plus, la CSN et ses fédérations défendent le droit au travail. Pour elles, il n’est absolument pas question que quiconque soit licencié ou sanctionné injustement pour cause de refus de vaccin.

« Avec une mesure comme la vaccination obligatoire, qui arrive dans un contexte généralisé de pénurie de personnel et d’épuisement au travail dans le réseau de la santé, le gouvernement doit arriver avec un plan extrêmement bien ficelé. Nous, ce qu’on demande, c’est que les mesures incitatives passent avant les mesures coercitives », demande Jeff Begley.

« Soyons clairs : la CSN appuie sans réserve la vaccination, et ce, depuis le tout début de la campagne de mise en place par le gouvernement. Nous encourageons tous nos membres, dans tous nos milieux de travail à aller se faire vacciner, pour leur protection, celle de leurs collègues et celle des gens qu’ils côtoient dans leur milieu de travail. Cependant, le gouvernement doit être conscient que d’imposer la vaccination obligatoire va de pair avec des enjeux de droit au travail et de droits fondamentaux. S’il va de l’avant, il devra collaborer avec nous afin que les salarié-es de la santé et des autres secteurs qui pourraient être touchés ne soient pas pénalisés », conclut Caroline Senneville.

Mémoire de la CSN et la FSSS-CSN sur la vaccination obligatoire [1]

English version of the CSN and FSSS-CSN brief [2]

Résultats du sondage de la FSSS-CSN sur la vaccination obligatoire

  • Plus de 13000 répondant-es
  • La majorité des répondant-es ont reçu au moins 1 dose (près de 75% des répondant-es)
  • La majorité des répondant-es est en faveur de la vaccination obligatoire (environ 60%)
  • La vaste majorité des gens doublement vaccinés souhaitent que leurs collègues le soient (plus de 80%)
  • La vaste majorité des gens qui sont doublement vaccinés est pour la vaccination obligatoire (près de 80%)
  • Les gens non vaccinés sont contre la vaccination obligatoire (98%)

URL de l'article: https://fsss.qc.ca/vaccination-obligatoire-csn-considerer-enjeux/

URLs in this post:

[1] Mémoire de la CSN et la FSSS-CSN sur la vaccination obligatoire: https://fsss.qc.ca/download/sante_securite/20210826_memoire-csn-fsss_vaccination-obligatoire.pdf

[2] English version of the CSN and FSSS-CSN brief: https://fsss.qc.ca/download/sante_securite/20210826_memoire-csn-fsss_vaccination-obligatoire_versionanglaise.pdf

© 2014 FSSS. Tous droits réservés.